La petite robe rouge, conte musical

Deux représentations sont programmées le samedi 26 septembre à 11h30 et 15h30 dans le cadre de la 10e édition de Forêt en fête.

Un récit musical d’après le conte du Petit Chaperon Rouge raconté et chanté par Aimée de La Salle (voix) et Cécile Veyrat (accordéon) mis en scène par Khalida Azaom. Sur partitions de Delibes, Fauré, Poulenc, Satie et Ravel.

A partir de 2 ans, 30 min

« C’est l’histoire d’une petite fille, une petite fille toujours joyeuse. Elle vit chez ses parents dans un petit village tout près d’une forêt. Sa grand-mère, qu’elle adore, vit de l’autre côté au delà de la rivière, après le pont et après le pré vert. Vous la connaissez cette petite fille, elle est votre sœur, votre amie… On ne peut pas la manquer avec cette si jolie petite robe rouge. »

La Petite Robe Rouge, un rite de passage ou un jeu d’apprentissage des dangers du dehors pour bien grandir ?

Empruntés aux frères Grimm et aux versions de Bruno de La Salle, les motifs de l’histoire revêtent, dans ce récit du Petit Chaperon Rouge adapté et écrit par Aimée de La Salle, une nouvelle couleur. Ne vous fiez pas aux apparences. Il se peut que vous soyez surpris par la démarche du loup et les ruses de La Petite Robe Rouge. En choisissant et retranscrivant un répertoire musical de la fin du 19ème et du début du 20ème siècle, invitant Maurice Ravel, Francis Poulenc, Léo Delibes, Eric Satie et Gabriel Fauré à chanter aux oreilles des tout-petits, c’est à un souvenir du futur qu’Aimée de La Salle et Cécile Veyrat nous conduisent.

Que deviennent les prés aux parfums de jadis foulés par la grâce et l’insouciance de l’enfance lorsque le loup fait la pluie et le beau temps ? Pourquoi le chat se met-il à parler ? Une petite fille, ça marche sur l’eau, c’est connu ! La Petite Robe Rouge : ou comment l’intelligence, le courage et l’humour transforment le danger en victoire.

Il faut demeurer dans l’enfance tout au long de la vie, parce qu’elle est la seule à cueillir des fleurs en riant sous un ciel d’orage. Et si la peur aime faire peur aux enfants, comme s’en amusait Tomi Ungerer, n’est-ce pas pour les faire devenir grands ? Histoire d’hier, histoire de demain, vous ne vous en souvenez pas ? Tirez la bobinette et la chevillette cherra !

Tarif   : 5 € / personne ( droit d’entrée sur le site pour toute la journée du samedi) 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *