Lancement de l’école de l’Oralité©

L’École de l’Oralité© est le nouveau projet d’éducation artistique et culturelle développé pour les scolaires par l’Abbaye de Sylvanès. A partir d’une pédagogie basée sur l’oralité, elle propose aux élèves une nouvelle façon de vivre la pratique artistique, avec pour objectif la création de passerelles entre les arts, les cultures et les générations.
Forte de 10 années d’expériences, l’EO© s’installe donc pour trois ans en sud Aveyron, pour travailler avec deux classes de 6e du collège Saint-Michel de Belmont-sur-Rance.

Emmanuel Bardon

Emmanuel Bardon, chanteur et initiateur du projet, n’est pas un inconnu pour notre territoire : depuis l’âge de 4 ans, il a effectué de nombreux séjours à l’Abbaye de Sylvanès, assistant puis participant à la renaissance de ce lieu aujourd’hui emblématique du Département et de la Région Occitanie.
En novembre dernier, afin de plonger les élèves dans le bain, Emmanuel Bardon leur a concocté et envoyé une « bulle sonore » vocale et musicale : moins de 8 minutes ont suffi pour titiller leur curiosité !

Après l’écoute de cette « bulle », les enseignantes ont rapporté que les élèves avaient été surpris et se posaient beaucoup de questions. Certains se sont laissés emporter par la musique :

« J’ai cru que j’étais au Maghreb »
« J’avais l’impression qu’Aladin allait apparaître »
« J’ai cru qu’on était dans le désert du Sahara »
« Je me croyais en Égypte/en Inde »
« J’avais l’impression qu’un dresseur de serpents allait apparaître »

Tentant de deviner de quel lieu il s’agissait, les élèves ont avancé pas mal d’idées :

« la vierge à Camarès »
« l’église de Camarès/de St Affrique »
« le pont vieux à Camarès »
« la collégiale de Belmont »
« le château de Montaigut »
« l’abbaye de Sylvanès »

Et puis, ce mardi 15 décembre,  Emmanuel Bardon est venu rencontrer les élèves dans leur classe afin de leur présenter plus en détails le déroulement du projet.

Séance du 15 décembre, collège de Belmont-sur-Rance

De janvier à juin, trois artistes professionnels interviendront dans les deux classes de 6e pour travailler sur la thématique des chemins : une belle occasion de partager des idées, des connaissances, des souvenirs ou des ressentis… Ensuite, il s’agira de raconter, sous quelque forme que ce soit (chant, danse, percussions) et à tous ceux qui voudront bien l’entendre, une histoire commune.

« Créer ensemble… est la voie de choix pour vivre intensément, pleinement avec les autres et harmonieusement en société ».

Accompagnés par les artistes, les élèves suivront un parcours les plaçant alternativement en position de spectateur, créateur puis artiste. Mais impossible encore de dire aujourd’hui à quoi ressemblera la restitution finale du mois de juin : le projet est unique et se construira au fur et à mesure des ateliers !

« Faire de chaque bénéficiaire l’auteur et l’acteur de sa vie culturelle et citoyenne ».

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *