Atelier choral Mozart et Académie d’été annulés, maintien des stages à petit effectif…

En accord avec les chefs de choeurs Bernard Tétu et Michel Piquemal, nous sommes au regret de devoir annuler l’atelier choral-production « Requiem de Mozart » et la 31e académie de chœurs et d’orchestre qui devaient rassembler de nombreux choristes et musiciens cet été à Sylvanès.

En effet, les contraintes de sécurité sanitaire qui nous sont imposées semblent peu adaptables à la pratique chorale de plus de 30 chanteurs, avec notamment l’impératif de distanciation spatiale (4 m2 par personne) et surtout le risque de transmission virale par voie aérosol : les chanteurs sont de grands postillonneurs ! Tout cela va à l’encontre d’une pratique chorale, d’un vrai travail de cohérence musicale d’un groupe dont l’efficacité dépend d’une écoute collective dans une proximité nécessaire à la qualité d’un son et d’une interprétation.
C’est bien sûr la mort dans l’âme que le Centre culturel de rencontre a pris cette décision car il ne peut prendre un tel risque qui engagerait sérieusement sa responsabilité. Mais sachez que nous nous engageons à reprogrammer ces ateliers en 2021.

Par contre, tous les stages à petit effectif, master classes, ateliers et résidences de moins de 10 artistes qui étaient programmés cet été sont à ce jour maintenus et il est possible de vous y inscrire en ligne. Ils se dérouleront bien entendu dans le strict respect des mesures de protection sanitaire qui nous seront imposées. Nous sommes toujours en attente des prochaines consignes gouvernementales (réouverture du site, rassemblements, déplacements…) mais nous gardons confiance et espérons que nous sortirons rapidement de cette situation difficile.

Concernant la tenue du Festival Musiques sacrées-Musiques du Monde, l’espoir, si faible soit-il, demeure et la mise en œuvre d’une programmation revisitée et allégée de cette 43e édition est toujours d’actualité avec une ouverture décalée au dimanche 26 juillet.
Bien sûr, nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation dès que nous le pourrons.

Et pour garder le sourire, voici une petite « chanson des confinés » transmise par le chef de chœur Daniel Bargier, réalisée, en confinement total avec ses élèves de direction et avec l’aide de Pierre Certon. La la la …préparons en chantant le déconfinement … !

En attendant le bonheur de retrouvailles musicales à Sylvanès, prenez soin de vous et de vos proches !

 

 

Vers un aménagement de l’édition 2020 du Festival ?

Chers tous,

Au Centre culturel de rencontre de l’Abbaye de Sylvanès, la situation est complexe, comme partout ailleurs dans le secteur culturel et nous sommes très inquiets du séisme que cette crise sanitaire, économique et sociale va engendrer dans tous les secteurs de notre société et tout particulièrement au sein du spectacle vivant et de la création artistique.

Il faut bien avouer que notre optimisme s’est considérablement affaibli ces derniers jours et nos certitudes sont fortement ébranlées quant au maintien de notre saison estivale. Cependant l’espoir, si faible soit-il, demeure et nous avons mis tout en œuvre pour maintenir une programmation revisitée de la 43e édition du Festival Musiques sacrées-Musiques du Monde, pour la vie de notre lieu, en solidarité avec tous nos amis artistes et créateurs et avec le soutien de nos partenaires institutionnels.

Depuis les dernières annonces gouvernementales, nous travaillons à aménager un nouveau calendrier de concerts avec une ouverture du Festival décalée au dimanche 26 juillet.

Malheureusement les concerts prévus début juillet ont été annulés ainsi que ceux qui faisaient appel à des artistes non européens. La majorité seront reportés en 2021, d‘autres ont été décalés sur le mois d’août. Par contre tous les stages d’été, master classes, ateliers, seront maintenus dans le respect des mesures de protection sanitaire.

Nous sommes en attente des prochaines informations gouvernementales concernant la sortie du confinement et les consignes sur la réouverture des sites patrimoniaux qui confirmeront ou infirmeront l’autorisation des grands rassemblements culturels de l’été. Nous vous tiendrons, bien sûr, informés dès que nous le pourrons.

Nous continuons d’espérer que le maintien de notre Festival qui constitue chaque année le point culminant de notre saison artistique et culturelle soit encore possible mais bien sûr, tout cela reste sous réserve d’une prochaine décision gouvernementale et la mise en place des mesures de précaution sanitaire qui nous seront imposées.

Soyez confiants mais réalistes ! En ces temps de crise, temps de l’épreuve, ne désespérons pas et raccrochons-nous à l’essentiel de nos valeurs les plus sûres et les plus humaines qui offrent sens, joie, espérance et lumière à nos existences meurtries et déboussolées !

Espérons et croyons comme le poète Hölderlin que « Là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve ! »

Michel Wolkowitsky, Directeur artistique 

 

Revivez la Semaine sainte à Sylvanès !

Avec l’aimable autorisation du CFRT/ Le Jour de Seigneur, nous avons le plaisir de partager avec vous quelques extraits vidéos filmés lors de la Semaine Sainte 2007 dans le magnifique cadre de l’Abbaye de Sylvanès et en ligne sur sur VODEUS. Retour sur les plus beaux moments du triduum pascal : Office de la cène du jeudi saint, office de la Croix et de la Passion du vendredi saint et Veillée pascale du samedi saint. Chaque jour est introduit par le frère Benoît Vandeputte et commenté par notre cher Frère André Gouzes. Les célébrations sont présidées par le Père Philippe Baud, les chants dirigés par Béatrice Gaussorgues et Jean-françois Capony.

JEUDI SAINT : OFFICE DE LA CÈNE

VENDREDI SAINT : OFFICE DE LA CROIX ET DE LA PASSION

SAMEDI SAINT : VEILLÉE PASCALE

Trois autres extraits bonus sur VODEUS (plateforme vidéo du CFRT) sont disponibles en libre accès sur les liens suivants. Il vous suffit de créer un compte sur cette plateforme. C’est gratuit et vous y aurez accès sans limitation  !

https://vodeus.tv/video/jeudi-saint-a-labbaye-de-sylvanes-le-sermon-du-seigneur-2421

https://vodeus.tv/video/vendredi-saint-a-labbaye-de-sylvanes-la-passion-selon-saint-jean-2422

https://vodeus.tv/video/samedi-saint-a-labbaye-de-sylvanes-exultet-de-la-vigile-pascale-2423

 

DES LAMENTATIONS EN DIRECT OU PRESQUE  ! 

Respectivement confinés à Sylvanès, Lyon et Bordeaux,  Michel Wolkowitsky, Guy Lathuraz et Jean-Philippe Fourcade ont souhaité partager avec vous les Lamentations du Prophète Jérémie du jeudi saint, vendredi saint et samedi saint.

Merci à Rachid Belhasna pour la réalisation de cette première vidéo ! 

HOMÉLIES SEMAINE SAINTE 2019 – Père Philippe Baud à télécharger ICI

Belle fête de Pâques à tous  !

Veillée pascale en l’abbatiale de Sylvanès, ©J-M.Saumade

Grandir en musique ! #3

Le mardi 25 février, les artistes de la Compagnie Rassegna ont rejoint le scriptorium  de l’abbaye, transformé en salle de spectacle pour y accueillir 8 classes participantes au projet « Chorale à l’Ecole » initié par le Centre culturel de rencontre. 

Pour ce premier rassemblement inter-écoles à Sylvanès, les quatre artistes ont embarqué les élèves autour de la Méditerranée à la découverte de chants siciliens, hispaniques, provençaux ou encore arabo-andalous. Un magnifique voyage musical porté par des timbres puissants et par plusieurs instruments traditionnels (guitare flamenca, violon arabo-andalou, bendir berbère, cajón…) pour lequel les enfants se sont montrés curieux et enthousiastes !

L’après-midi, les élèves se sont rassemblés sous la direction de Mélodie, musicienne intervenante désormais bien connue de tous, afin de travailler, en grand chœur, les chansons apprises précédemment en classe. Rythme, justesse, mémorisation : pas facile lorsque l’on est 140 ! Mais l’expérience était porteuse, avec la patience et le talent de Mélodie et l’acoustique du scriptorium !

Après cette journée musicale bien remplie, les enfants poursuivront le travail en classe avant un prochain rassemblement prévu à Sylvanès le 21 avril !

Rappelons que ce projet reçoit le soutien privilégié de la Communauté de Communes Monts, Rance et Rougier, le Conservatoire de l’Aveyron, la DSDEN de l’Aveyron, Aveyron culture – Mission départementale et la DRAC Occitanie.

Les autres articles sur le projet Chorale à l’Ecole : 

Grandir en musique ! #1
Grandir en musique ! #2

Visitez l’abbaye pendant les vacances !

A celles et ceux qui ne rejoindront pas les pistes de ski pendant ces vacances de février, nous rappelons qu’il est possible de visiter l’Abbaye de Sylvanès, ouverte tous les jours du lundi au vendredi, de 9h30 à 13h00 et de 14h00 à 17h30 !

Livret de visite en mains, partez à la (re)découverte de ce joyau de l’art cistercien : laissez-vous surprendre par les dimensions étonnantes de la nef, admirez les jeux de lumière à travers les nouveaux vitraux et déambulez paisiblement sous le cloître… À moins que vous ne préfériez, tablette numérique à l’appui, relever les défis d’Hugues Francigena pour retrouver les outils égarés du moins copiste ? (pour tous dès 8 ans)

Pour les familles, un parcours sous forme de jeu de piste interactif sera mis en place mercredi 19, jeudi 20 et vendredi 21 février ! Un plan, des indices cachés, des anecdotes et devinettes posées par les moines et les bâtisseurs qui ont autrefois animé le lieu promettent de passer un moment ludique où les compétences et les connaissances de chacun seront mises à l’épreuve ! Deux niveaux de jeu pour le plaisir de tous (4-6 ans et 7-10 ans)

Tarifs : visite libre (livret ou tablette) ou jeu de piste : 3 € par personne

Grandir en musique ! #2

Pour les élèves des écoles de Montlaur, Camarès, Belmont, Brusque, Cénomes, Fayet, Saint Sernin ou encore Murasson, chaque séance commence de la même façon : les élèves attendent en rang devant la porte entrouverte d’où leur parvient une mélodie venue d’ailleurs. Mélodie Le Clerc accueille les enfants avec son sourire et leur demande d’entrer en exprimant avec leur corps ce que leur raconte la musique qu’ils entendent. Et s’ils entrent aujourd’hui en dansant, en levant les bras et en souriant, c’est qu’ils ont bien perçu la joie et l’euphorie de cette nûba algérienne

La séance de la semaine – la 8e du projet – transporte donc les enfants au Maghreb, permettant au passage de nommer l’Algérie et de situer la situer en Afrique du Nord sur la carte du Monde. La maîtresse y reviendra sûrement plus tard en classe… Guidés par Mélodie, les enfants repèrent deux nouveaux instruments : une flûte appelée ney et une percussion appelée bendir. Ils découvrent que si la première joue la mélodie, le second assure l’accompagnement.

musique traditionnelle d’Algérie « Nuba Maya »

Vient ensuite le moment de pratiquer : Mélodie engage un jeu de questions/réponses où les enfants doivent répondre en musique à l’opposé de Mélodie. Si elle chante piano, ils doivent répondre forte, si elle chante legato, ils doivent répondre staccato. Autant de notions que nos musiciens en herbe maîtrisent déjà ! Un autre jeu permet de travailler la justesse de la voix : Mélodie émet une « bulle de son » que les enfants doivent reproduire chacun leur tour avant de pouvoir se la passer de mains en mains…

Vient enfin l’heure de se séparer – toujours en musique ! –  et de retourner en classe en attendant la prochaine séance… qui se déroulera pour tous les élèves à l’Abbaye de Sylvanès. L’occasion, pour les 9 classes participantes, de rencontrer les musiciens de la Cie Rassegna puis d’expérimenter en chœur l’acoustique exceptionnelle de l’abbatiale !

Rappelons que projet s’inscrit dans la droite ligne du Plan Chorale national et a pu être concrétisé grâce à un partenariat privilégié avec la Communauté des Communes Monts Rance et Rougier, le Conservatoire de l’Aveyron, la DSDEN de l’Aveyron, Aveyron Culture-Mission Départementale et la DRAC Occitanie.

Un séminaire sur le thème « Chants et Dialogue des cultures »

Si vous êtes artiste interprète, enseignant du 1er ou du 2d degré, médiateur culturel, formateur… le séminaire « Comment le chant s’inspire-t-il du savant et du traditionnel ? » organisé les 23 et 24 mars 2020 à Toulouse vous intéressera sûrement !

De Gérard Kurkdjian à Michel Wolkowitsky, en passant par Françoise Atlan, Gisèle Clément, Brice Duisit, Fouad Didi ou encore Michel Laplénie : des intervenants professionnels renommés et passionnés vous présenteront un tour d’horizon du chant sacré, traditionnel populaire, médiéval, oriental…sans oublier l’opéra… au cours de conférences et d’ateliers de pratique qui se dérouleront sur deux journées dans les locaux du réseau Canopé et le prestigieux Théâtre du Capitole !


Retrouvez ici le programme complet et ici le formulaire d’inscription en ligne. Attention, places limitées à 40 participant(e)s.

Ce séminaire national inédit voit le jour dans le cadre d’un nouveau PREAC
Depuis 2005, les Pôles de Ressources pour l’Éducation Artistique et Culturelle (PRÉAC) ont pour mission de renforcer les liens entre les acteurs de la culture et ceux de l’éducation par l’intermédiaire de la formation. Il en existe 38 en France, répartis dans 9 domaines artistiques. Ils sont coordonnés par les ministères de la culture, de l’Education nationale et le Réseau Canopé et touchent, chaque année, plus de 5000 formateurs.
Le CCR de l’Abbaye de Sylvanès est l’un des opérateurs culturels du PREAC « Chants et Dialogue des Cultures », dernier-né de la famille ! Il est le fruit d’une collaboration entre la DRAC et le Réseau Canopé Occitanie, les Rectorats des Académies de Montpellier et Toulouse, et quatre acteurs culturels et pédagogiques : l’Abbaye de Sylvanès, l’Association UNI’SONS/Festival Arabesques (Montpellier), l’Opéra Orchestre National de Montpellier et le Théâtre du Capitole de Toulouse.

Le chant médiéval à la portée de tous

Au printemps, en été et à l’automne, Els Janssens-Vanmunster et Caroline Marçot de l’ensemble Mora Vocis-voix solistes au féminin encadrent à Sylvanès des ateliers de chant médiéval.
Un de leur répertoire de prédilection : l’oeuvre de Hildegard von Bingen (1098-1179), cette abbesse hors du commun dont les chants poétiques constituent de véritables hymnes à la vie, à l’amour et à la femme. Rencontre avec ces deux chanteuses…

En tant qu’Ensemble exclusivement féminin, ce choix de répertoire contribue t-il à réhabiliter la place des femmes au Moyen Âge ?

Beaucoup ignorent que les femmes composaient et chantaient au Moyen Âge, l’anonymat des compositions y est pour quelque-chose… l’Histoire a oublié les compositrices ! Nous sommes engagées à rétablir un équilibre en respectant une équité dans notre programmation tout en mettant en valeur des compositrices de genre féminin.

 

L’abbaye semble se prêter à merveille à l’apprentissage et à la pratique du chant médiéval ! Que vous inspire un tel lieu?

Chanter à Sylvanès est un privilège ! Les pierres de l’abbatiale ont été agencées pour accueillir des mélodies similaires aux nôtres ! Nous sommes persuadées que c’est aussi ce cadre exceptionnel qui attire les stagiaires.

 

Votre méthode d’apprentissage sort des sentiers battus, sans partition, par écoute et imitation, vous invitez les stagiaires à travailler leur souffle, à avoir une approche corporelle et placez l’interprétation, la dynamique des textes et du phrasé au cœur de votre pédagogie. Pourquoi cette méthode ?

Tout d’abord pour des raisons historiques ! Au Moyen Âge, l’apprentissage se faisait sans partition. Ensuite, cette méthode a fait ses preuves, il est plus aisé de former un groupe en comptant sur le corps comme outil de mémorisation… Par exemple, si un membre du groupe oublie les paroles, il peut se référer à l’imitation vocale, observer les gestes du corps de ses camarades.

 

Els et Caroline animeront à Sylvanès en 2020 plusieurs stages de chant médiéval  et contemporain

18-19 avril, 17-18 octobre

3 au 7 août

 

Propos recueillis par Casey Crouard, stagiaire au service communication, été 2019 

Beau succès pour les 12e rencontres du film musical

Plus de 300 personnes se sont déplacées du 8 au 11 novembre dernier au cinéma le Temple de Camarès pour l’ultime manifestation de l’année du Centre culturel de rencontre de l’abbaye de Sylvanès. Il faut dire que la cuvée 2019 concoctée par son directeur Michel Wolkowitsky était alléchante. Même si les films les plus récents programmés en soirée ont remporté les plus grosses jauges, les affiches des films des années 50 n’étaient pas en reste.

Ce sont donc « Bohemian Rhapsody » et « A star is born » – dont le succès public tient en partie des performances bluffantes de Rami Malek dans le rôle de Freddie Mercury et celle de Lady Gaga en jeune star montante – qui ont rassemblé le plus d’amateurs. Que dire de l’inclassable et poétique « Barbara » de Mathieu Amalric, porté par une Jeanne Balibar également stupéfiante d’évidence et de ressemblance ? Le concept de film dans le film et le principe de grand collage de prises de vues réelles et d’images d’archives donnaient un peu le tournis. Mais Amalric qui invite volontairement le spectateur à se perdre entre la fiction d’une biographie filmée et la réalité du tournage de celle-ci le met en scène avec une telle précision que, au fil du film, l’on ne sait plus très bien laquelle Barbara est vraie, laquelle est fausse… « Un film fou sur une artiste déraisonnable » résume si bien Jérome Garçin dans le Figaro ;

Malgré son livret un peu démodé, l’adaptation cinématographique de la comédie musicale mythique « Guys and Dolls » a séduit son public. Elle a permis de retrouver dans le rôle des « vilains messieurs » séducteurs de « blanches colombes » Frank Sinatra et Marlon Brando. Quant à « Brigadoon », petit miracle cinématographique à l’allure de conte de fées de Vincente Minelli, il a aussi eu ses adeptes !

Il en est de même pour les inconditionnels d’opéra qui se sont régalés devant l’adaptation filmée de « Tosca », l’une des plus belles qui existe et réalisée en 1976. C’est dans les décors naturels d’une Rome mortifère qu’évoluent Floria Tosca (sublime Raina Kabaivanska), maîtresse du peintre Mario Cavaradossi incarné par un Placido Domingo au sommet de sa forme !

Deux superbes voyages musicaux étaient aussi au programme de ce week-end « musique et cinéma ». Le premier avec le film musical par excellence « Latcho Drom » dans lequel Tony Gatlif nous embarque le long d’un chemin millénaire qui mena les Roms du nord de l’Inde jusqu’aux rivages de l’Atlantique avec pour fil conducteur la musique, toute la musique…

Le deuxième, vraisemblablement coup de cœur du public fut le passionnant documentaire « The Music of strangers » de Morgan Deville qui raconte l’histoire de virtuoses du monde entier rassemblés au sein du Silk Road Ensemble, projet inédit impulsé par l’atypique violoncelliste Yo-Yo Ma. D’attachants portraits et parcours d’artistes exceptionnels de talent, d’humilité et de générosité défilent sous nos yeux pendant plus d’une heure et demi. Ce film rappelle avec force l’importance du dialogue interculturel : une thématique qui fait largement écho à ce qui se fait tout au long de l’année à Sylvanès, dans le cadre des activités du Centre culturel de rencontre et de son festival. Comme le souligne Michel Wolkowitsky lors de sa présentation : « La musique et les arts en général nous transportent et nous conduisent à nous confronter à d’autres dans toute sa richesse : ils nous amènent à nous intéresser à ce qui rapprochent les hommes plus qu’à ce qui les éloignent. » Un beau message de tolérance et d’ouverture culturelle !

Un merci particulier à la Communauté de communes Monts Rance et Rougier pour leur soutien. 

Grandir en musique ! #1

« Maîtresse, on a bien musique ce matin ? » A la réponse affirmative de leur enseignante, les 28 élèves de CP- CM2 de l’école publique de Montlaur se réjouissent ! C’est ce mardi 5 novembre à 9 h leur troisième rendez-vous avec Mélodie Le Clerc, musicienne DUMIste qui intervient dans le cadre du projet « Chorale à l’école » initié par le Centre culturel de rencontre de l’Abbaye de Sylvanès.

C’est en observant un étrange dessin sur fond bleu avec de multiples symboles et en se déplaçant en musique que les écoliers pénètrent dans la salle bibliothèque. Aujourd’hui, ils vont découvrir ce qu’est une partition graphique. En 45 minutes, durée de l’atelier bimensuel, Mélodie leur fait appréhender le lien entre l’image et le son émis, les notions de legato et staccato, de forte et de piano… En les matérialisant par des rubans et des cubes multicolores, des partitions graphiques apparaissent sur le sol. Puis chaque enfant muni d’un instrument s’amuse à les interpréter en musique en suivant attentivement les doigts de Mélodie sur l’étrange partition… L’atelier suivant, par petits groupes, consiste à partir de plusieurs images de BD (dessins et onomatopées) d’inventer sa propre partition graphique et de l’interpréter devant ses camarades de classe. Cela fonctionne parfaitement et quatre compositions personnalisées et originales émergent !

La séance s’achève par l’apprentissage d’une chanson sur la thématique des couleurs et c’est déjà l’heure de repartir dans sa classe…en chantant bien sûr ! Et pour Mélodie, de rejoindre les autres jeunes apprentis musiciens des écoles de Camarès, Brusque, Fayet, Cénomes…

Afin de favoriser la dynamique de ce projet, il est prévu 2 regroupements inter-écoles ainsi qu’une restitution finale publique en juin à l’Abbaye de Sylvanès. Cette rencontre artistique et amicale permettra aux 150 élèves du territoire d’expérimenter en « grand chœur » la puissance du chant collectif dans un lieu à l’acoustique exceptionnelle. En attendant, les enfants vont continuer à grandir en musique, à prendre du plaisir, à développer leur créativité et bénéficier pleinement de cette expérience artistique favorisant l’écoute, le respect, le partage et in fine, le vivre ensemble !

Ce projet s’inscrit dans la droite ligne du Plan Chorale national et a pu être concrétisé grâce à un partenariat privilégié avec la Communauté des Communes Monts Rance et Rougier, le Conservatoire de l’Aveyron, la DSDEN de l’Aveyron, Aveyron Culture-Mission Départementale et la DRAC Occitanie.