Le souffle des roses… par Françoise Atlan

C’était vendredi 2 août au soir dernier et ce fût magique…
Au sein du transverse de l’Abbaye de Sylvanès, entourées d’immenses chandeliers dont le halo lumineux nous enveloppait, public confondu, nous avons chanté et joué les traditions hébraïques mystiques, les langueurs des Trobaïritz et les poésies brûlantes de Hafez et Mawlana Ŕûmi.
 Un privilège que de poser sa voix et égrener les sons, dans ce lieu habité, dont la réverbération de 4 secondes et demi permet une dentelle sonore exprimée dans l’entrelacement de la voix et du setâr ; Ce dernier laisse la place au tar, de temps à autre, pour nous ramener à une présence sonore étrange et belle : voix et tar confondus, qui nous invitent à un « ailleurs » pourtant connu…
 Enfin, l’énergie et la joie vocales à la rencontre de celle, à la fois extatique et tellurique du daf.

© Photos Marie Lamour

Et puis le public debout, réclamant trois rappels. 
Merci Shadi Fathi pour ce moment magique à tes côtés, présence à la fois discrète et attentive, prenant ta juste place de soliste, dans un doux partage avec moi-même. 
Chacune ayant son moment et le signifiant à l’autre, sans un mot et, d’un seul regard, et même, par le souffle seul, à travers, la douce brise que nous avons pu installer, dès le départ, entre nous, enveloppant notre auditoire sans bruit, dans une économie totale de moyens et d’artifices scéniques, vocaux et instrumentaux. 
En revanche, quelle fantaisie et quelle jubilation cette pudeur des sentiments nous a autorisé !
 Je crois pouvoir dire, sans forfanterie aucune, que nous avons été fidèles au Souffle des Roses.

Merci à toi, Michel Wolkowitsky, de nous avoir invitées dans ce lieu unique, que tu mènes si bien, avec tant d’amour et depuis tant d’années, entouré d’une équipe dévouée et efficace : formidables vous êtes !
 Merci !

Françoise-Flore Atlan

Superbe ouverture du festival

C’est avec un programme original que l’Abbaye de Sylvanès a inauguré le dimanche 14 juillet la 42e édition de son festival international de musiques-sacrées et musiques du monde en compagnie de l’Ensemble Vocal et Instrumental de Montpellier sous la direction de Franck Fontcouberte.

Les 250 festivaliers furent instantanément plongés dans la joie avec l’emblématique Gloria de Vivaldi, son œuvre sacrée la plus célèbre au lyrisme éclatant. Pour le servir, un plateau artistique de choix et de charme avec les solistes Emilie Boudeau, Marine Chaboud et Wendy Pinchon.
En deuxième partie, une pièce méconnue et rarement interprétée en France, mais tout aussi magnifique, le Requiem for the living du jeune compositeur américain Dan Forrest. Cette œuvre lumineuse, d’une profonde spiritualité, composée comme une prière pour le repos tant des vivants que des défunts a fasciné le public. Solistes, chœur et instrumentistes ont brillamment interprété cette musique pleine de contrastes. Ils ont su faire vibrer les voûtes de l’abbatiale comme le cœur du public, reparti conquis et enchanté par cette belle découverte.

Après cette superbe journée d’ouverture, le festival promet encore d’autres beaux moments d’émotions jusqu’à la fin de l’été ! A suivre !

L’orgue de Sylvanès célèbre Jean-Louis Florentz !

A compositeur unique, événement musical unique !

Un vibrant hommage à Jean-Louis Florentz (1947-2004) et à son œuvre exceptionnelle se prépare à l’Abbaye de Sylvanès le week-end de la Pentecôte, du 8 au 9 juin.

Saviez-vous que ce compositeur, figure majeure du monde musical de la fin du 20e siècle est intimement lié à l’histoire de l’abbaye et de son grand orgue ? C’est en effet selon ses idées, en particulier le choix et l’harmonisation des jeux de mutations, que cet imposant instrument a été conçu dans les ateliers de Daniel Birouste puis inauguré dans l’abbatiale de Sylvanès en 1997 !

Voilà pourquoi, le Centre culturel de rencontre a choisi d’organiser, à l’occasion du quinzième anniversaire la mort du compositeur, ces « rencontres de l’orgue aujourd’hui » qui seront ouvertes à tous publics, spécialistes et professionnels mais aussi amateurs d’orgue ou simples curieux…

Tout au long du week-end, le plus grand orgue neuf d’Occitanie -aux quatre claviers, 4600 tuyaux et 59 jeux- fera vibrer l’abbatiale des œuvres de Jean-Louis Florentz. L’intégrale de son œuvre y sera notamment interprétée par les brillants organistes Michel Bourcier et Henri-Franck Beaupérin. De plus, dans la longue tradition des créations initiées par l’abbaye depuis plus de 40 ans à présent, cinq compositeurs de renommée internationale ont été sollicités pour l’écriture d’une œuvre pour orgue solo intitulée « Le Tombeau de Jean-Louis Florentz ». Ainsi, les cinq mouvements commandés par l’abbaye à Guillaume Connesson, Richard Dubugnon, Thierry Escaich, Guillaume le Dréau et Jean-Baptiste Robin, tous familiers de l’esthétique de Florentz seront dévoilés à l’occasion de deux concerts les samedi et dimanche à 17 h.

Enfin, des rencontres-débats publiques avec les interprètes et les compositeurs présents complèteront le programme de ce passionnant week-end musical. Elles exploreront l’univers de Jean-Louis Florentz et de l’orgue, l’œuvre inédite créée en son hommage, la composition pour orgue en général et promettent de riches échanges !

Le programme détaillé à découvrir ici.

Ces rencontres reçoivent le soutien de la SACEM

De jeunes aveyronnais embarqués dans la Vie rêvée d’Alice en 2019 !

La vie rêvée d’Alice s’inscrit dans la continuité des projets artistiques, pédagogiques et musicaux de l’Abbaye de Sylvanès qui, tels Les Misérables (2015/16), permettent la formation d’un choeur d’enfants, avec le soutien privilégié d’Aveyron-Culture et des Services de l’Éducation Nationale.

Acte 1, 2017/18. 90 élèves de CM2-6e de Pont de Salars ont participé à des ateliers d’écriture et de pratique vocale en classe afin de monter sur scène aux côtés d’artistes professionnels pour un conte musical inédit, composé par Cécile Veyrat sur un texte de Marie-Chloé Pujol-Mohatta.

Acte 2, 2018/19. Le projet est reconduit à Saint-Affrique, où un nouveau chœur d’élèves (90 élèves CM1-CM2/6E de l’école Blanchard et du collège Foch) découvre à son tour cette grande aventure pédagogique et musicale. L’aboutissement de ce travail pédagogique et artistique verra le jour en mai lorsque les élèves traverseront le miroir pour monter sur scène aux côtés de chanteurs et musiciens professionnels.

Rendez-vous le mardi 14 mai 2019 à 20h30, salle des fêtes de Saint-Affrique pour découvrir sur scène cet univers artistique pluriel mêlant musiques actuelles et chant lyrique dans une ambiance fantastique, poétique et colorée !